Cliquez sur les expressions précédées du signe + pour les développer.

Recherche externe : moteur de PicoSearch
Recherche interne : moteur de FreeFind
 ??   

RETIARIVS - Annales : Tacite

1997 — les candidats choisissaient alors 5 questions parmi 10 qui leur étaient présentées

Après l'assassinat d'Agrippine, Néron peut enfin donner libre cours à deux passions qui le dévorent depuis l'enfance.

Vetus illi cupido erat curriculo quadrigarum insistere nec minus foedum studium cithara ludicrum in modum canere.
Concertare equis regium et antiquis ducibus factitatum memorabat, idque vatum laudibus celebre et deorum honori datum. Enimvero cantus Apollini sacros, talique ornatu adstare, non modo Graecis in urbibus, sed Romana apud templa, numen praecipuum et praescium. Nec jam sisti poterat, cum Senecae ac Burro visum, ne utraque pervinceret, alterum concedere.
Clausumque valle Vaticana spatium, in quo equos regeret, haud promiscuo spectaculo ; mox ultro vocari populus Romanus laudibusque extollere, ut est vulgus cupiens voluptatum et, si eodem princeps trahat, laetum.
Ceterum evulgatus pudor non satietatem, ut rebandur, sed incitamentum attulit ; ratusque dedecus molliri, si plures foedasset, nobilium familiarum posteros, egestate venales, in scaenam deduxit ; quos, fato perfunctos, ne nominatim tradam, majoribus eorum tribuendum puto. Nam et ejus flagitium est qui pecuniam ob delicta potius dedit quam ne delinquerent. Notos quoque equites Romanos operas arenae promittere subegit donis ingentibus, nisi quod merces ab eo qui jubere potest vim necessitatis adfert.
Ne tamen adhuc publico theatro dehonestaretur, instituit ludos Juvenalium vocabulo, in quos passim nomina data. Non nobilitas cuiquam, non aetas aut acti honores impedimento quo minus Graeci Latinive histrionis artem exercerent usque ad gestus modosque haud viriles. Quin et feminae illustres deformia meditari. Exstructaque, apud nemus quod navali stagno circumposuit Augustus, conventicula et cauponae et posita veno irritamenta luxui. Dabanturque stipes, quas boni necessitate, intemperantes gloria consumerent.
Inde gliscere flagitia et infamia, nec ulla, moribus olim corruptis, plus libidinum circumdedit quam illa colluvies.

Tacite, ANNALES, XIV, 14-15.


TRADUCTION

Depuis longtemps, il avait le désir de monter sur un quadrige de course et la fantaisie non moins honteuse de chanter en s'accompagnant à la cithare, comme on le fait au théâtre.
Prendre part à des concours équestres était, rappelait-il, une activité royale et une pratique fréquente chez les généraux de l'antiquité, un art célébré par les louanges des poètes, et destiné à l'honneur des dieux. Quant aux chants, ils étaient consacrés à Apollon, et c'est sous les traits d'un musicien que se dressait, non seulement dans les villes grecques, mais encore dans les temples romains, cette divinité souveraine, maîtresse de la divination. Et il n'était plus possible de le retenir, quand Sénèque et Burrus jugèrent bon, pour éviter qu'il ne triomphât des deux côtés, de lui céder sur un point.
On établit donc dans la vallée du Vatican une enceinte fermée, où il pût conduire des chevaux sans se donner en spectacle au public ; puis on en vient à inviter le peuple romain, qui l'applaudit et le porte aux nues, vue que la foule est avide de plaisirs et si le prince suit les mêmes penchants, pleine d'allégresse.
D'ailleurs, la publicité de sa honte, loin de lui apporter la satiété, comme on le pensait, lui servit de stimulant ; et pensant atténuer le déshonneur s'il multipliait la flétrissure, il fit monter sur la scène les descendants de nobles familles, que l'indigence forçait à se vendre ; bien qu'ils aient achevé leur destinée, je ne crois pas devoir les nommer, par respect pour leurs ancêtres. De fait, en vérité, le scandale retombe sur celui qui a donné de l'argent pour pousser aux fautes plutôt que pour en détourner. De notables chevaliers romains furent aussi amenés par lui à promettre leurs services dans l'arène, à force de présents ; mais le salaire payé par qui peut ordonner à force contraignante.
Cependant, pour ne pas se déshonorer sur un théatre public, il institua des jeux, appelés fêtes des Juvénales, en vue desquels on s'inscrivit en foule. Ni la noblesse ni l'âge ou le fait d'avoir rempli des charges n'empêchèrent personne de pratiquer l'art d'un histrion grec ou latin et même de s'abaisser à des gestes et des chants indignes d'un homme. Bien plus, des femmes de haut rang vont jusqu'à étudier des rôles indécents. Et l'on construisit, dans le bois qu'Auguste avait planté autour de sa naumachie, des lieux de rendez-vous et des cabarets, et l'on y mit en vente tout ce qui incite à la luxure. On y distribuait des pièces de monnaie, que dépensaient les honnêtes gens par nécessité, les débauchés par gloriole.
De là, une montée  des scandales et des infamies, et rien, dans la corruption déjà ancienne des moeurs, n'offrit un tel choix de séductions que ce cloaque.

Tacite, Annales, XIV, 14-15.



QUESTIONS

  1. Appréciez la valeur des arguments utilisés par Néron pour justifier ses exhibitions publiques (lignes 2 à 4).
  2. Justifiez les différences d'emploi et la valeur stylistique des infinitifs ADSTARE (ligne 3) et VOCARI (ligne 5).
  3. Montrez comment s'exprime dans les lignes 8 et 9 la conception que Tacite se fait du devoir de l'historien.
  4. Analysez et justifiez la forme REGERET (ligne 5).
  5. Quel raisonnement amène Sénèque et Burrhus à satisfaire le désir de Néron (lignes 4 et 5) ?
  6. Quelles critiques Tacite formule-t-il à l'encontre de la foule (ligne 6) ?
  7. Traduisez mots à mots : SI EODEM PRINCEPS TRAHAT (ligne 6).
  8. Comment Tacite cherche-t-il à atténuer la culpabilité des descendants des nobles familles qui s'exhibèrent sur scène ou dans l'arène (lignes 8 à 11) ?
  9. Comment Tacite montre-t-il son mépris pour les jeux des Juvénales (lignes 12 à 14) ?
  10. Comment est évoquée la dégradation des moeurs (lignes 14 à 17) ?

VERSION

Evoquant l'impossibilité de faire la paix entre les troupes d'Othon et celles de Vitellius, Tacite élargit son propos aux causes de la discorde et des guerres civiles qui ensanglantèrent antérieurement déjà, l'histoire de Rome.

Vetus ac jam pridem insita mortalibus potentiae cupido cum imperii magnitudine adolevit erupitque; nam rebus modicis aequalitas facile habebatur. Sed ubi subacto orbe et aemulis urbibus regibusve excisis securas opes concupiscere VACUUM FUIT, prima inter patres plebemque certamina exarsere. Modo turbulenti tribuni, modo consules praevalidi, et in urbe ac foro temptamenta civilium bellorum.

Tacite, Histoire II, 38

VACUUM FUIT + infinitif :"on eut le champ libre pour, on eut le loisir de"

Ecrire
Logo compteur