Cliquez sur les expressions précédées du signe + pour les développer.

Recherche externe : moteur de PicoSearch
Recherche interne : moteur de FreeFind
 ??   

RETIARIVS - Annales : Lucrèce et Cicéron

TEXTE

Le projet de Lucrèce et l'éloge d'Epicure

Omnis enim per se divum natura necessest
inmortali aevo summa cum pace fruatur,
semota ab nostris rebus sejunctaque longe.
Nam privata dolore ommi, privata periclis
ipsa suis pollens opibus, nihil indiga nostri,
nec bene promeritis capitur, nec tangitur ira.

Quod superest, vacuas auris <animumque sacacem.>
semotum a curis adhibe veraro ad rationem,
ne mea dona tibi studio disposta fideli,
intellecta, prius quam, sint, contempta relinquas.
Nam tibi de summa caeli ratione deumque
disserere incipiam et rerum primordia pandam,
unde omnis natura creet res auctet alatque,
quove eadem rursum natura perempta resolvat,
quae nos materiem et genitalia corpora rebus
reddunda in ratione vocare et semina rerum
appellare suemus et haec eadem usurpare
corpora prima, quod ex illis sunt omnia primis.

Humana ante oculos foede cum vita jaceret
in terris, oppressa gravi sub religione
quae caput a caeli regionibus ostendebat,
horribili super aspectu mortalibus instans,
primum Graius homo mortalis tollere contra
est oculos ausus, primusque obsistere contra ;
quem neque fama deum nec Mmina nec minitanti
murmure compressit caelum, sed eo magis acrem
inritat animi virtutem, ecfringere ut arta
naturae primus portarum claustra cupiret.
Ergo vivida vis animi pervicit, et extra
processit longe flammantia moenia mundi,
atque omne immensum peragravit mente animoque,
unde refert nobis victor quid possit oriri,
quid nequeat, finita potestas denique cuique
quanam sit ratione atque, alte terminus haerens.
Quare, religio pedibus subjecta vicissim
obteritur, nos exaequat victoria caelo.

Lucrèce, De rerum natura, I. vers 44 - 79.

TRADUCTION

La nature absolue des dieux doit tout entière
jouir de l'immortalité dans la paix suprême,
à lécart, bien loin des choses de notre monde :
exempte de souffrance, exempte de périls,
forte de ses ressources, sans nul besoin de nous,
elle est insensible aux faveurs, inaccessible à la colère.

Désormais, tends l'oreille au raisonnement vrai,
montre un esprit sagace et libre de soucis
pour ne pas dédaigner avant de les comprendre
ces présents que mon soin fidèle a disposés pour toi.
Je t'exposerai 1'ultime raison du ciel et des dieux,
je te révélerai quels sont les principes des choses,
d'où la nature crée, accroît et nourrit tous les êtres,
en quoi elle les résorbe à nouveau après la mort.
Dans notre poème, nous appelons ces principes
matière, corps générateurs, semences des choses,
et nous employons aussi le, nom de corps premiers
puisque d'eux les premiers tout vient à l'existence.

La vie humaine, spectacle répugnant, gisait
sur la terre, écrasée, sous le poids de la religion,
dont la tête surgie des régions célestes
menaçait les mortels de son regard hideux,
quand pour la première fois un homme, un Grec,
osa la regarder en face, l'affronter enfin.
Le prestige des dieux ni la foudre ne l'arrêtèrent,
non plus que le ciel de son grondement menaçant,
mais son ardeur fut stimulée au point qu'il désira
forcer le premier les verrous de la nature.
Donc, la vigueur de son esprit triompha, et dehors
S'élança, bien loin des remparts enflammés du monde.
Il parcourut par la pensée l'univers infini.
Vainqueur, il revient nous dire ce qui peut naître
ou non, pourquoi enfin est assigné à chaque chose
un pouvoir limité, une borne immuable.
Ainsi, la religion est soumise à son tour,
piétinée, victoire qui nous élève au ciel.

Lucrèce, De rerum natura, I. vers 44-79


QUESTIONS(50 Points)

Vous traiterez les cinq questions suivantes en rappelant chaque fois le numéro de la question à laquelle vous répondez. Les réponses, rédigées, sappuieront sur le texte latin cité dans la langue.

(10 points) Dans les vers 44 à 49, comment l'emploi des participes et des négations permet-il à Lucrèce de caractériser la nature des dieux ?
(12 points) Dans les vers 62-65 et 78-79, comment et pourquoi Lucrèce personnifie-t-il la religion ?
(8 points) Dans les vers 51, 54,59 et 77, étudiez les différents sens du mot ratio.
(10 points) Dans les vers 62 à 71, montrez comment Lucrèce fait d'Epicure un véritable héros épique.
(10 points) Comment dans la phrase qui occupe les vers 72 à 77 ("Ergo vivida vis ... haerens"), s'exprime la quête victorieuse d"Epicure ?

VERSION
Ceux qui se détournent des affaires publiques veulent vivre comme des rois.

Multi autem et sunt et fuerunt qui eam quarn dico tranquillitatem expetentes, a negotiis publicis se removerint ad otiumque perfugerint ; in his (l) et nobilissimi philosophi - longeque principes (2) - et quidam homines severi et graves nec populi nec principum mores ferre potuerunt, vixeruntque nonnulli in agris delectati re sua familiari. His idem propositum fuit quod regibus (3), ut (4) ne qua re egerent, ne cui parerent, libertate uterentur.

Cicéron, De Officiis, 1. XX, 69-70

(1) His renvoie à qui-expetentes.
(2) Traduire par: "et de loin les premiers".
(3) Traduire par ; "se proposèrent le même but que les rois".
(4) Traduire ut par deux points (:).

Ecrire
Logo compteur